Extrait Orages, Khalil Gibran

Dans cette pièce isolée et calme, hier s’est installée la femme que mon coeur a tant aimé.

Sur ces délicats coussins roses, elle a appuyé sa tête, et de cette coupe transparente, a bu une gorgée de vin mélangé d’une goutte de parfum.

Tout cela, c’était hier,

Mais hier n’est qu’un rêve, et il ne reviendra plus.

Aujourd’hui, la femme que mon coeur a tant aimé est partie,

Vers une terre lointaine déserte et froide,

Vers le pays de l’oubli et du néant.

Les traces des doigts de la femme que mon coeur a tant aimé sont inscrits sur mon miroir,

Le parfum de son souffle flotte toujours entre les plis de mes habits,

Et le son de sa voix résonne encore dans ma maison.

Mais la femme elle-même, celle que mon coeur a tant aimé,est partie vers un endroit lointain nommé « la Vallée de l’abandon et du renoncement ».

Quant aux traces de ses doigts, au parfum de son souffle et aux fantômes de son âme, ils vont rester dans cette pièce jusqu’au matin. C’est alors que j’ouvrirai les fenêtres. L’air entrera dans la maison, et, comme des vagues, il emportera tout ce que m’a laissé cette sublime fée envoutante.
Le portrait de la femme que mon coeur a tant aimé reste accroché près de mon lit.

Ses lettres d’amour n’ont jamais quitté le coffre d’argent serti.

Et la mèche de ses cheveux repose toujours dans la soie de son écrin doublé de musc et d’encens.

Toutes ces choses demeureront à leur place jusqu’à l’aube.

Et quand viendra le jour , j’ouvrirai mes fenêtres.

Le vent entrera dans la maison pour tout emporter, jusqu’à l’obscurité du néant, là où demeure le calme muet.

La femme que mon coeur a tant aimé ressemble à toutes vos bien-aimées, jeunes hommes. C’est une créature féerique, les dieux l’ont dotée de la docilité de la colombe et des tourments du serpent,

Ils ont uni en elle la vanité du paon et la férocité du loup,

La beauté d’une rose blanche et la terreur d’une nuit noire.

A ceci, ils ont ajouté une poignée d’écume et une autre de cendre.

J’ai connu la femme que mon coeur a tant aimé durant mon enfance.

Je courais après elle dans les champs et m’accrochais à ses jupons dans les rues.

Je l’ai connue au temps de ma jeunesse.

Son visage m’apparissait dans tous les livres et sur les pages des psaumes.

Je voyais sa silhouette dans chaque nuage.

Et j’entendais le son de sa voix dans le murmure des ruisseaux.

Je l’ai connue dans la force de l’âge.

Nous discutions, je l’interrogeais, je me rapprochais d’elle, je lui confiais mes peines et lui dévoilais mes secrets.

Tout cela c’était hier,

Mais hier n’est qu’un rêve, et il ne reviendra plus.

Aujourd’hui, la femme que mon coeur a tant aimé est partie,

Vers une terre lointaine déserte et froide,

Vers le pays de l’oubli et du néant.

La femme que mon coeur a tant aimé s’appelait la Vie…

La vie est une femme fascinante et magique,

Elle séduit nos âmes, elle tente nos coeurs,

Elle enivre nos esprits de ses promesses.

Si elle tarde à les réaliser, notre patience s’épuise.

Lorsqu’elle les tient, elle nous plonge dans l’ennui.

La vie est une femme qui se baigne dans les larmes de ses amoureux,

et se parfume du sang de ses vistimes.

La Vie est une femme qui s’habille de journées blanches doublées de nuits noires.

La Vie est une femme qui prend le coeur humain en amant et le rejette en époux.

La Vie est une putain, mais elle est belle.

Celui qui voit ses vices détestera sa beauté.

Avant le suicide, Khalil Gibran.

Mad dog & coffee

— Je peux avoir un café ?
— Non, c’est mauvais pour les chiens.
— Aller quoi, juste un petit noir sans sucre !
— Non ! Tu ferais mieux de ronger ton os !
— Pendant que tu ronges ton frein ?
— Tu te crois malin ?
— Bof… Et ce café alors, il vient ?
— T’as déjà vu un chien boire un café au bistrot?
— Et toi t’as déjà vu un mec bavarder avec son chien en terrasse?
— Puisque t’es si fort, commande-le toi-même ton café !
— Très drôle…
Mad dog & coffee  dans Textes, mots, citations lui20et20chien_s-300x217

 

 

 

 

 

 

 

Texte et photo de Marlène T.

Retrouvez son univers sur :  http://monnuage.free.fr/archives2011T1.htm

Mirage

Mirage dans Photographies untitled2.2.2-300x203

Under the Sun

Under the Sun dans Photographies 1.3-300x224

*** Blue ***

*** Blue *** dans Photographies 22.23-206x300

On the Road

On the Road dans Photographies img_2047-300x200

Sweet Sun

Sweet Sun dans Photographies img_3832-200x300

White Morning

White Morning dans Photographies img_376022-201x300



Lesbourgeons |
Mesanges2013 |
Leslapinsduhameau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rexjmnd
| Erniewqtj
| Norbertotje